La méthode DUKAN décriée par les « nutrinautes »

L’étude de la cohorte NutriNet-Santé, qui compte 223 000 volontaires, enfonce un peu plus le clou sur l’inefficacité des régimes amaigrissants. Elle va dans le même sens que le rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), fin 2010, qui mettait en avant la dangerosité des régimes (entraînant notamment des carences alimentaires). De même, dans ses recommandations publiées fin 2011, la Haute Autorité de santé (HAS) les déconseillait fortement.

Rendue publique, jeudi 10 mai, l’étude est coordonnée par l’Unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Inserm/ INRA/ CNAM/ université Paris-XIII) et dirigée par le professeur Serge Hercberg.

Premier enseignement, 58 % des femmes et 27 % des hommes de poids normal (indice de masse corporelle, IMC, calculé en divisant le poids par le carré de la taille, entre 18,5 et 25) souhaitent maigrir, selon les réponses aux 105 771 questionnaires.
(la suite)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s